• Syrie: le Mossad ne voit que des "craquements" au sein du pouvoir

    Confidence d’un diplomate israélien: « nos services de renseignements ne voient que des craquements dans la hiérarchie du pouvoir à Damas. Bachar el-Assad ne devrait pas tomber dans les prochains mois. Les premiers cercles du pouvoir sont unis autour de Bachar. Mais plus l’agonie durera, plus le chaos qui suivra la chute d'Assad sera sanglant », s’inquiète ce responsable de passage à Paris.

    Ce dernier ajoute : « Nous voyons également des signes que l’économie connaît de sérieuses difficultés, mais le régime a encore les moyens d’y faire face grâce à l’Irak et à l’Iran, même si Téhéran est lui-même confronté à de gros problèmes avec les sanctions » imposées par la communauté internationale en raison des soupçons qui pèsent sur la finalité de son programme nucléaire.

    Et ce responsable de reconnaître que « jusqu’à il y a quelques mois, Israël ne souhaitait pas la chute de Bachar ». Mais apparemment les choses ont changé.

    L'analyse du Mossad est partagée par les renseignements américains pour lesquels les défections d'officiers restent limitées, et la cohésion encore forte dans l'entourage immédiat du président syrien.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :