• Sony baisse le prix de la Playstation 3

    Le géant de l'électronique japonais Sony a annoncé, mercredi 17 août, une baisse du prix de ses consoles de salon PlayStation 3 (PS3) au Japon, aux Etats-Unis et en Europe.

    En Europe, le modèle disposant d'un disque dur de 160 Gigaoctets sera vendu 249 euros contre 299 et aux Etats-Unis, 249 dollars contre 299 (172 contre 207 euros). Les versions dotées d'un disque dur de 320 Go bénéficieront d'une baisse de tarif similaire pour être proposées à 299 euros et 299 dollars. "Historiquement, on constate que nos baisses de prix entraînent des hausses des ventes et nous nous attendons à la même chose cette fois", a déclaré Jack Tretton, directeur de l'unité PlayStation chez Sony Etats-Unis, à l'agence de presse Reuters.

    Cette diminution du prix de la PS3 intervient une semaine après la publication des chiffres de vente de jeux neufs en juillet, qui ont atteint leur plus bas niveau depuis près de cinq ans, selon le spécialiste de la vente au détail NPD. Cette décision pourrait donc profiter aussi aux détaillants, aux éditeurs de jeux vidéo comme Electronic Arts et aux fabricants d'accessoires. "On peut imaginer que l'ensemble du secteur reprend confiance", estime l'analyste Jesse Divnich.

    Avec cette décision intervenue lors du salon Gamescom de Cologne, Sony espère également tirer un trait sur l'affaire de piratage du réseau PlayStation Network (PSN), qui avait paralysé les services en ligne du groupe au printemps.

    LES CONSOLES PORTABLES, SECTEUR STRATÉGIQUE

    En baissant ses prix, deux ans après le lancement d'une version plus fine de sa console de salon, Sony entend aussi concurrencer Microsoft, fabricant de la Xbox 360. D'après les données du site VG Chartz, les deux groupes sont au coude à coude, à l'échelle mondiale. Microsoft a vendu 55 millions d'XBox et Sony, 52 millions de PS3, depuis 2006. Nintendo demeure en tête, avec plus de 87 millions de Wii vendues dans le monde. Pour Sony et Microsoft, les Etats-Unis, et l'Europe demeurent les zones où la concurrence est la plus frontale.

    Avec la concurrence accrue des smartphones, l'autre champ de bataille pour Sony demeure celui des consoles portables. Avec sa DS, Nintendo a conquis près de 150 millions d'utilisateurs. Mais après des ventes de sa nouvelle mouture, la 3DS, jugées en demi-teinte, Nintendo a dû baisser les prix de sa console. Sony a pour sa part annoncé le lancement, cette année en Europe, d'une nouvelle version de sa console portable, la PSP, plus fine et moins chère (99 euros). Selon VG Chartz, Sony a écoulé jusqu'à présent près de 70 millions d'unités de sa portable dans le monde. Mais le plus gros pari de Sony reste la PlayStation Vita, console portable de nouvelle génération, dont la sortie a été repoussée à début 2012, en Europe et aux Etats-Unis.

    Après les annonces du groupe japonais, le titre Sony coté à New York a terminé en baisse de 1,8 % mardi et l'action a fini en repli de 0,76 % mercredi à Tokyo, dans un marché japonais en recul de 0,55 %.


    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :