• Orly : des hologrammes font embarquer les passagers

    Aéroports de paris teste plusieurs innovations ludiques pour améliorer la qualité de l'accueil.


    A Orly, les vacanciers en partance pour Biarritz ou la Corse par
    exemple, auront la surprise de découvrir une innovation étonnante mise
    en place par Aéroports de Paris depuis le 4 juillet dernier: des
    hologrammes. Ces images virtuelles en trois dimensions visibles dans la
    salle d'embarquement n°40 invitent les passagers à embarquer et leur
    souhaitent bon voyage. Trois agents d'accueil d'Aéroport de Paris ont
    prêté leur voix et leur silhouette afin d'enregistrer ces films d'une
    quinzaine de secondes, qui sont ensuite projetés sur une silhouette en
    plexiglas. Un accueil virtuel qui ne passe pas inaperçu: «certains sont
    fascinés et s'arrêtent le temps que l'hologramme finisse de parler»
    raconte Claire Gozlan, responsable presse de Paris-Orly selon qui «cette
    innovation reçoit un très bon accueil des passagers». Orly est le
    troisième aeroport dans le monde à s'équiper d'un tel dispositif après
    Manchester et Londres-Luton en Grande-Bretagne.

    Espace enfants

    D'autres
    services et innovations sont aussi proposés aux voyageurs de la salle
    40 pour les aider à patienter et les accompagner au cours de leur
    passage dans l'aéroport parisien. Les comptoirs d'enregistrements
    arborent désormais une couleur particulière: rouge pour les passagers en
    classe affaires, bleu pour tous les autres et vert pour la dépose
    bagage. La salle, qui accueille 900.000 passagers par an, propose aussi
    un «accès N°1» qui permet d'accéder directement et surtout rapidement à
    l'avion pour les passagers en classe affaires grâce à un portillon
    automatique, équipé d'un lecteur optique pour les cartes d'embarquement.
    Enfin, un espace enfants, sera ouvert début août et projettera des
    poissons interactifs au sol, qui se sauvent quand on les touche.

    Ces
    expérimentations font partie d'une stratégie qualitative plus globale
    d'ADP. En proposant ses services high-tech mais surtout ludiques, les
    aéroports parisiens vceulent remonter la pente en terme de réputation
    d'accueil, aujourd'hui médiocre en comparaison d'autres grandes
    plate-formes européennes. Ces tests pourraient par la suite «être
    étendus à tout l'aéroport d'Orly et même à l'aéroport
    Roissy-Charles-de-Gaulle en cas de succès», déclare un porte-parole
    d'ADP. Le groupe qui gère aussi l'aéroport du Bourget a déjà engagé des
    travaux d'amélioration des sevices pour répondre plus efficacement aux
    besoins de passagers de plus en plus exigeants avec la construction d'un
    nouveau satellite d'embarquement du terminal 2E de Roissy, le S4.

    LeFigaro


    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :