• Nous serons sept milliards avant la fin de l'année

    Selon une récente étude de l'Institut national d'Etudes Démographiques (INED), la population mondiale a franchi le seuil de 7 milliards d'habitants en 2011 et devrait s'établir à près de 10 milliards en 2025.

    Il y a deux mille ans, la population mondiale n'atteignait probablement que 250 millions d'habitants, après de nombreux siècles d'une progression très lente. Or, à la fin du XVIIIème siècle, sous l'effet des progrès engendrés par l'hygiène, la médecine et la révolution industrielle, l'équilibre séculaire entre les nombreux décès et naissances s'est rompu. Ce début de transition démographique s'est produit dans un premier temps en Europe de l'ouest et aux Etats-Unis : les décès deviennent alors moins nombreux, favorisant l'accroissement de la population. Ce phénomène s'est ensuite produit dans d'autres pays : la population mondiale a alors entamé un essor exponentiel.

    Ainsi, le premier milliard d'habitants fut atteint vers 1800, le deuxième en 1927, le troisième en 1960, le quatrième en 1974, le cinquième en 1987 et le sixième en 1999. Ces statistiques vertigineuses montrent que chaque augmentation d'un milliard d'individus prend de moins en moins de temps : en seulement une décennie la Terre supporte un milliard d'humains supplémentaires !

    Actuellement, chaque jour, plus de 400 000 humains naissent. Dans le même temps, 200 000 meurent. Ce qui signifie que notre planète compte 200 000 personnes de plus chaque jour, soit environ 75 millions par an.

    Vers 9 à 10 milliards d'habitants...

    Selon les prévisions des démographes, le 8ème milliard devrait être atteint en 2025, soit "seulement" dans 14 ans. En effet, la croissance démographique décélère avec la fin de la transition démographique des pays les plus industrialisés : "ayant atteint un maximum de plus de 2% par an il y a cinquante ans, [la croissance démographique] a diminué de moitié depuis (1,1% en 2011) et devrait continuer de baisser jusqu'à la quasi stabilisation de la population mondiale dans un siècle autour de 9 à 10 milliards d'habitants", indique l'INED.

    Cette décélération s'explique par une baisse de la fécondité qui a diminué de moitié depuis 1950, passant de 5 enfants par femme en moyenne dans le monde à 2,5 enfants par femme. Cependant, cette moyenne cache d'importantes disparités entre les régions et les pays. Ainsi, la fécondité la plus basse est enregistrée à Taïwan (0,9 enfants par femme) et la plus élevée au Niger (7 enfants).

    Parmi les régions du monde où la fécondité est encore élevée (supérieure à quatre enfants), on trouve en 2011 presque toute l'Afrique subsaharienne, une partie des pays de la péninsule arabique, et les régions allant de l'Afghanistan jusqu'au Nord de l'Inde en passant par le Pakistan. C'est là que l'essentiel de la croissance démographique mondiale aura lieu dans l'avenir.

    L'Afrique devrait multiplier par 4 sa population

    L'un des grands changements à venir est le formidable accroissement de la population de l'Afrique qui, Afrique du Nord comprise, pourrait quadrupler d'ici un siècle, passant d'un milliard d'habitants en 2011 à 3,6 milliards en 2100, ceci malgré les épidémies (sida notamment), les conflits et la famine qui sont récurrents. Notons qu'entre 1800 et 2005, la population africaine a été multipliée par huit.

    Cet accroissement devrait être particulièrement important en Afrique, au sud du Sahara, où 95 % de la population africaine y sera concentrée en 2100 !

    Ainsi, alors qu'un homme sur sept vit aujourd'hui en Afrique, ce sera probablement un sur trois dans un siècle, souligne l'INED.

    Les pays les plus peuplés du monde

    La Chine reste le pays le plus peuplé du monde avec 1,3 milliard d'habitants, talonnée par l'Inde (1,2 milliard) qui devrait la dépasser dans moins de 10 ans ! Le troisième challenger, loin derrière, sont les Etats-Unis avec près de 312 millions d'habitants, si l'on fait abstraction de l'Union Européenne (27 pays - UE) qui regroupe plus de 500 millions d'habitants.

    Au total, les sept pays les plus peuplés du monde (Chine, Inde, États-Unis, Indonésie, Brésil, Pakistan, Nigeria) totalisent 3,59 milliards d'habitants, soit plus de la moitié du total mondial !
    En 2011, le continent le plus peuplé du monde reste donc l'Asie avec plus de 4,2 milliards d'habitants, suivi par l'Afrique (1 milliard) et l'Europe (733 millions).

    Selon les projections établies pour 2050, ce classement devrait être perturbé par la montée en puissance du Nigéria dont la population devrait atteindre 433 millions d'habitants, ravissant la troisième place des Etats-Unis. L'inde devrait alors compter près d'1,7 milliard d'habitants, la Chine plus d' 1 ,3 et l'UE seulement 513.

    www.notre-planete.info


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :