• Maroc : des législatives anticipées début novembre

    Des élections législatives anticipées au Maroc vont se tenir le 11 novembre, ou à une date très proche de ce jour, a-t-on appris dimanche auprès des états-majors des principaux partis politiques. Le principe de cette date a été retenu lors d'une longue réunion dans la nuit de samedi à dimanche entre les responsables d'une vingtaine de partis politiques (majorité et opposition) et le ministre de l'Intérieur Taieb Cherkaoui.

    L'avancement de la date du scrutin, qui devait en principe se tenir à l'automne 2012, est dû à l'adoption lors d'un référendum le 1er juillet d'une nouvelle constitution "La date du 11 novembre a été retenue mais ce scrutin pourrait être décalé de quelques jours, en raison de sa proximité avec la fête religieuse du Aid al Adha (fête du sacrifice)", a indiqué à l'AFP Lahcen Daoudi, secrétaire général adjoint du parti islamiste Justice et Développement (PJD, principale formation d'opposition).

    Deux autres partis, le parti du Progrès et du socialisme (PPS) et le Parti travailliste, ont confirmé que ces élections doivent se dérouler le 11 novembre, "comme convenu avec le ministre de l'Intérieur".
    Le Premier ministre Abbas al Fassi - qui est également secrétaire général du parti de l'Istiqlal (nationaliste) - s'est contenté de déclarer à l'AFP que "les partis et le ministère de l'Intérieur se sont mis d'accord pour la tenue du scrutin à la 'mi-novembre'", sans mentionner la date du 11 de ce mois. Le ministère de l'intérieur était injoignable dimanche pour confirmer cette date.

    LeMonde


    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :