• Le trader devenu star grâce à la BBC était un simple communicant

    Interrogé par la BBC, Alessio Rastani a fait sensation en se présentant comme un trader indépendant et en déclarant que son boulot "c'est de faire de l'argent". Il mettait en garde les épargnants contre la perte de tous leurs actifs et se félicitait d'un retour de la récession.

    Alessio Rastani a créé en 24 heures l'un des plus gros "buzz" du moment sur internet.   Interrogé lundi 26 septembre sur la BBC, celui qui était présenté comme un trader indépendant de Londres, a parlé crûment de la crise financière actuelle. "L'économie va s'effondrer, et très durement. (...) Les solutions envisagées ne vont pas marcher."

    Questionné sur les solutions politiques qui pourraient rassurer les marchés, il n'avait pas non plus fait dans la dentelle: "Nous ne soucions pas vraiment d'avoir une économie qui repart. Notre boulot, c'est de faire de l'argent. Personnellement, j'ai rêvé de ce moment pendant trois ans. J'allais au lit en rêvant d'une nouvelle récession. (...) La récession est une opportunité pour nous."

    "Les gouvernements ne dirigent pas le monde. C'est Goldman Sachs qui dirige le monde", avait-il ajouté, avant de mettre en garde le grand public: "Protégez vos actifs. Dans moins de douze mois, je pense que l'épargne de millions de gens va disparaître. Le pire est de ne rien faire."

    Ces déclarations ont fait le tour du monde. Ses propos illustrant à merveille tous les travers du monde de la finance. La caricature du trader sans foi ni loi est devenu grâce à lui une réalité détestable. Le célèbre Gordon Gekko du film Wall Street d'Oliver Stone a trouvé son maître absolu.


    Boursicoteur du dimanche

    Mais Alessio Rastani était un "fake", un boursicoteur du dimanche. Dans un entretien au Telegraph, il a reconnu que "boursicoter était comme un hobby". "Ce n'est pas mon boulot. Je suis un orateur. Je parle beaucoup. J'adore l'idée de parler en public".  "Je cherche à attirer l'attention. C'est la raison principale pour laquelle j'ai accepté d'être sur la BBC", a-t-il reconnu, précisant que la chaîne l'avait approché.

    Alessio Rastani est présenté comme un communicant par le Telegraph. Il possède une société de communication, Santoro Projects et n'est pas répertorié auprès de l'Autorité britannique des services financiers (FSA), le gendarme des marchés au Royaume-Uni, ce qui ne l'empêche pas d'intervenir sur les marchés pour son compte. Il n'a pas non plus travaillé pour d'importantes institutions financières.

     

    challenges.fr


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :