• Le satellite UARS est introuvable

    Le satellite UARS s'est bien écrasé sur Terre, mais où ?

    Aujourd'hui, la NASA a annoncé que le satellite UARS dont la chute était annoncée depuis la semaine dernière est bien arrivé sur Terre entre 23H23 vendredi et 1H09 samedi EDT, selon ses estimations. Mais elle ignore encore où les débris sont tombés...

    On l'attendait depuis une semaine, il est enfin arrivé. Comme prévu, le satellite UARS de près de 6 tonnes a fait son entrée dans l'atmosphère cette nuit. Cela faisait plusieurs jours que la NASA avait annoncé la chute de l'engin mis en orbite en 1991 mais à cours de carburant.

    Toutefois, jusqu'à hier elle n'avait pas réussi à établir avec précision où et quand le satellite allait retomber. D'après les dernières estimations, elle prévoyait l'arrivée de l'engin dans la nuit mais sur une plage horaire large.

    Finalement, il semblerait que UARS soit arrivé entre 23H23 vendredi et 1H09 samedi, heure EDT, soit entre 5H23 et 7H09 heure de Paris. Il aurait alors pénétré l'atmosphère au dessus de l'océan Pacifique, selon les experts du Joint Space Operations Center de la Vanderberg Air Force Base en Californie. Mais où et quand exactement reste encore une fois un mystère.

    Durant la période établie, le satellite devait survoler "une partie du Canada et de l'Afrique, ainsi qu'une grande part des océans Pacifique, Atlantique et Indien", a précisé la NASA. D'où une grande incertitude quant au lieu d'arrivée exact des débris dont le poids total devait avoisiner, selon l'agence, les 532 kilos. Le reste de l'engin lui a du partir en fumée en pénétrant dans l'atmosphère.

    Pour l'heure, aucun dégât n'a donc été rapporté dans quelconque région du monde, suite à cette chute, laissant supposer que la majeure partie des débris ont atterri dans une zone inhabitée ou en mer. De son côté, la NASA avait de toute façon souligné qu'il n'existait qu'une chance sur 3.200 que l'un des morceaux tombe sur quelqu'un.

    Le satellite américain UARS de la taille d'un minibus est retombé sur terre samedi dernier mais la NASA  ignore encore où.
     
    Le satellite, en grande partie désintégré, est  entré dans l'atmosphère vers 4h samedi 24 septembre puis a survolé une partie du Canada et de l’Afrique, ainsi qu’une grande partie du Pacifique, a indiqué la NASA.
     
    Des débris auraient été retrouvés au Canada. 
     

    L'agence spatiale américaine avait annoncé que "le risque pour la sécurité publique est très restreint".



    Un second satellite pourrait retomber sur Terre fin octobre 2011


    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :