• Deux ânes sèment le chaos dans le trafic ferroviaire du sud de la France

     



    Photo



    VESTRIC (AFP) - Deux ânes errants sur des
    voies ferrées près de Vestric ont provoqué jeudi l'interruption du
    trafic ferroviaire pour 24 heures sur un axe important reliant le
    sud-est au sud-ouest de la France, après avoir fait dérailler au petit
    matin un train express régional (TER).


    Les deux ânes sont morts dans la collision
    avec le TER numéro 876201, a-t-on appris auprès de la SNCF. Aucun des
    quelque trente passagers du TER n'a été blessé.

    Photo



    La SNCF espère un retour du trafic à la
    normale pour vendredi soir, et un retour progressif à partir de midi.
    Les travaux de réfection des voies ont débuté jeudi après 21H00, après
    que la locomotive a pu être relevée. L'objectif est de rendre la voie
    la moins endommagée à la circulation avant minuit, pour des premières
    circulations de trains à marche réduite à partir de vendredi matin tôt.


    Des milliers de voyageurs ont été affectés
    jeudi par les perturbations qui ont suivi, a précisé à l'AFP un
    responsable de la SNCF Languedoc-Roussillon.

    La plupart des trains effectuant les liaisons entre Bordeaux, Nice et Marseille ont été supprimés en raison de cet accident qui a coupé les voies entre les villes de Nîmes et Montpellier, a précisé la SNCF.
    Deux allers-retours en Corail entre Marseille et Bordeaux ont toutefois pu être maintenus avec un parcours en autocar entre Nîmes et Montpellier.
    La plupart des trains en provenance de Lyon vers Bordeaux ont également été supprimés ainsi que des liaisons TGV de Lille ou Paris vers Montpellier.
    Les voyageurs ont été priés de retarder leur départ de 24 heures en
    attendant que les réparations nécessaires soient effectuées.

    En temps normal, environ 160 trains circulent quotidiennement entre Nîmes et Montpellier dont une quarantaine de trains à grande vitesse (TGV).
    La préfecture du Gard a dû réquisitionner des autocars pour acheminer les voyageurs bloqués à Montpellier et Nîmes.
    Sur le site de l'accident, à proximité du village de Vergèze (Gard),
    les équipes de la SNCF ont mis en place une grue et des moyens lourds
    pour relever la locomotive et procéder à la réfection des rails
    détruits.

    Les dommages se chiffrent en millions
    d'euros entre l'accident lui-même et les pertes en terme de chiffre
    d'affaires, a indiqué à l'AFP un responsable de la SNCF Languedoc-Roussillon, André Francisco.

    La SNCF a dit avoir porté plainte, comme
    elle le fait toujours dans ce genre d'incident, et le propriétaire des
    ânes a été identifié, a-t-on appris de sources concordantes. De source
    judiciaire, on indique que des "traces de dégradation" ont été
    découvertes sur le grillage de l'enclos où se trouvaient les bêtes,
    laissant présager un acte de malveillance.

    Selon M. Francisco, la collision avec les
    ânes a endommagé une pièce métallique de la locomotive. Cette pièce
    s'est mise à frotter contre le sol et a buté au niveau de l'aiguillage,
    entraînant le déraillement.

    Les collisions entre des trains et des
    animaux sont un phénomène assez courant, a-t-il poursuivi. Des TGV
    percutent régulièrement des chevreuils sur les voies mais cela
    n'entraîne pas de déraillement car "ce sont des trains très rapides
    avec un +nez profilé+ et ils éjectent sur le côté les obstacles
    rencontrés", a expliqué ce responsable.

    Un autre TER a d'ailleurs déraillé jeudi
    matin près de Naucelle (Aveyron), après avoir heurté trois vaches
    errantes sur la ligne Rodez-Carmaux-Toulouse, avec des répercussions "minimes" sur le trafic de cette ligne régionale.

    votre commentaire
  • jeudi 3 aout 2006, 13h09




     

     







    PARIS (AFP) - La traditionnelle pluie
    d'étoiles filantes, les Perséides, donnera lieu, de jeudi à samedi, un
    peu partout en France, à la seizième édition des "Nuits des étoiles",
    manifestation placée en 2006 sous le signe de la préservation du ciel
    nocturne.


    Chaque été, la Terre croise, entre la
    mi-juillet et la troisième semaine d'août, la trajectoire d'un essaim
    de poussières abandonnées par la comète Swift-Tuttle (du nom de Lewis
    Swift et Horace Tuttle qui l'ont découverte en 1862). Par un effet de
    perspective, les Perséides semblent provenir d'un même point, le
    "radiant", dans la constellation de Persée, d'où leur nom.

    En pénétrant dans l'atmosphère terrestre
    dans laquelle elles se consument aussitôt, ces poussières, "étoiles
    filantes" pour le profane et "météores" pour les astronomes, deviennent
    brièvement visibles sous forme de traînées parfois très spectaculaires.

    A l'occasion de ce rendez-vous annuel,
    quelque 500 manifestations gratuites sont prévues du 3 au 5 août.
    L'Association française d'astronomie (AFA) donne l'adresse des lieux de
    ces soirées spéciales, en France et dans quelques autres pays (Belgique, Italie, Maroc et Suisse), sur le site internet de son mensuel Ciel et espace (www.cieletespace.fr).

    Cette année, il y sera surtout question du
    problème de la pollution lumineuse du ciel nocturne, qui rend
    l'observation astronomique très difficile voire impossible en de
    nombreux points de la Terre, tout en reflétant un énorme gaspillage
    énergétique. Les Perséides figurent parmi ses victimes.

    En 2006, le phénomène atteindra son pic le
    vendredi 11 août entre midi et 12h30 en heure française, donc en pleine
    journée. Par chance, signale l'AFA, les "étoiles filantes" pourront
    être observées dès la veille ou le lendemain, en particulier à partir
    de 22h00.

    Elles ne demandent qu'une météo
    favorable et... les yeux qui, avec leur vision "grand angle", sont le
    seul "instrument" permettant de suivre l'intégralité du spectacle apte
    à occuper la quasi-totalité de la voûte céleste. Il faut juste choisir
    un endroit dégagé, à l'écart des lumières de la ville.

    Et c'est là que le bât blesse: entre un
    site préservé et une zone au ciel nocturne éclairci par le halo orangé
    des lumières, le nombre d'étoiles visibles passe de 3.000 à moins de
    quarante.

    Certaines villes françaises ont déjà
    remplacé les lampadaires boules par des ampoules sous capot non
    éblouissantes, l'illumination des monuments publics y est plus discrète
    et s'arrête à partir d'une certaine heure.

    Mais beaucoup reste à faire, en France
    comme ailleurs. Une seule exception notable, celle de la ville
    américaine de Tucson, en Arizona, dont l'éclairage urbain, profondément
    réaménagé, permet de nouveau d'admirer la Voie lactée.


    votre commentaire






  • Join Yahoo! Sports Fantasy Football
     



    A vous de jouer !

    Avec Fantasy Football, gérez votre propre équipe de footballeurs professionnels
    et mesurez-vous à des milliers d'autres entraîneurs virtuels pendant toute la
    saison 2006-2007 de Ligue 1 !




    Pour participer, vous devez simplement disposer d'un compte Yahoo!


    L'inscription est gratuite, alors, échauffez-vous et... bonne chance coach !























     



















     Infos officielles - Fantasy  

    Bonjour à tous et bienvenue dans la nouvelle saison de Fantasy Football !


    Le championnat débute cette année le 4 août 2006 par le match
    Nantes-Lyon. Vous avez donc jusqu'au 4 août 12h00 pour créer l'équipe
    qui fera peut-être de vous le coach de l'année.


    Bon championnat !



     














    Fantasy Football Saison









    Début

    4 août


    Mi-saison

    29 déc.


    Fin

    26 mai








     
















     Tableau général (Top 10) Top 50 & Forums 


    Le tableau général ne sera pas disponible avant le dimanche 6 août, mais vous pouvez commencer en utilisant le forum général dès maintenant.






     










     Conditions d'utilisation

    En participant au jeu Fantasy Football de Yahoo ! Sport, vous acceptez les Conditions d'utilisation en vigueur sur le site.

    votre commentaire
  • jeudi 3 aout 2006, 9h03


    Sondage: les Français partiraient en vacances avec Ségolène et Nicolas


    PARIS (AP) - A la question "Avec quel homme ou quelle femme politique préféreriez-vous partir en vacances?", Ségolène Royal et Nicolas Sarkozy, les deux présidentiables préférés des Français, arrivent à égalité.


    Selon
    un sondage publié jeudi par "L'Express", 28% des sympathisants de
    gauche préféreraient la compagnie de Ségolène Royal à celle de douze
    autres personnalités politiques pour partir en vacances, tandis que 28%
    des sympathisants de droite choisiraient Nicolas Sarkozy parmi la même
    liste.


    En revanche quand il s'agit de séduire les
    sympathisants de la famille politique opposée, Ségolène Royal l'emporte
    sur son concurrent de l'UMP: 9% des sympathisants de droite seraient
    prêts à partir en vacances avec la présidente de la région Poitou-Charentes contre seulement 4% des sympathisants de gauche qui tenteraient l'aventure avec Nicolas Sarkozy.


    Olivier
    Besancenot et Michèle Alliot-Marie arrivent en deuxième choix de leurs
    familles politiques avec respectivement 14 et 10% des suffrages.


    Parmi
    les candidats déclarés à l'investiture du parti socialiste, les
    sympathisants de gauche choisissent dans l'ordre Jack Lang (13%),
    Dominique Strauss-Kahn (6%), suivis de Laurent Fabius (2%). Le premier
    secrétaire du Parti socialiste recueille également 2% des voix, battu
    par l'ancien Premier ministre Lionel Jospin avec 8% des voix.


    Le président de la République Jacques Chirac n'obtient que 4% dans son propre camp, derrière le Premier ministre Dominique de Villepin (7%). A droite, Jean-Marie Le Pen arrive dernier avec seulement 1% des suffrages.


    Le
    11 juillet dernier, un sondage similaire d'OpinionWay établissait que
    16% des Français souhaitaient partir en vacances avec Ségolène Royal.
    Le patron de l'UMP Nicolas Sarkozy suivait avec 15%.


    Le
    sondage L'Express-BVA a été réalisé par téléphone du 30 juin au 1er
    juillet 2006, auprès d'un échantillon de 1.005 personnes représentatif
    de la population française, avec la méthode des quotas.


    votre commentaire
  • jeudi 3 aout 2006, 10h00


    Des sensations fortes... en toute sécurité









    Canyoning, rafting,
    kayak... Les sports d'eau vive sont très appréciés en vacances. Mais
    leurs dangers sont réels. Quelques précautions sont donc
    essentielles... En règle générale pour éviter les problèmes, veillez à
    être dans une forme physique parfaite.



    Car les sensations fortes
    secouent. Il est inconcevable de pratiquer ces sports sans être un
    nageur aguerri. Vous êtes claustrophobe ? Le canyoning risque de vous
    poser de sérieux problèmes.


    Demandez aux professionnels de
    vous fournir le matériel indispensable : un casque, une combinaison en
    néoprène pour éviter l'hypothermie et des gants. Pensez aussi à la
    crème solaire résistante à l'eau. Prenez un bon petit-déjeuner avant de
    partir. Privilégiez les sucres lents (céréales, pain...) et les
    protides (laitages, jambon...). Enfin emmenez des provisions : une
    sortie qui s'éternise et hop... le petit creux vous gâche ces moments
    de pur plaisir.



    Côté sécurité, les rivières sont
    cotées - comme les pistes de ski - de 1 à 6 par niveau croissant de
    difficulté. Ne vous la jouez donc pas solo ! Embarquez toujours avec
    des professionnels : guides de haute montagne pour le canyoning ;
    guides de rivière pour le rafting et la descente à la nage.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique