• Henry, le retour aux sources ?

    Thierry Henry pourrait-il revenir jouer à Arsenal ? Encore farfelue il y a quelques semaines, l’idée semble faire son chemin, notamment dans l’esprit d’un Arsène Wenger qui s’est lui-même donné les fêtes pour réfléchir.

    Petit à petit, Thierry Henry refait son nid du côté de Londres. En effet, depuis qu’il a fait le choix de venir s’entraîner dans les installations de son ancien club, Arsenal, sitôt la saison de Major League Soccer achevée avec les New York Red Bulls, la rumeur de son véritable retour chez les Gunners enfle. A tel point qu’Arsène Wenger lui-même n’élude plus la question sur le site internet officiel du club : «C’est bien qu’il y ait les fêtes de Noël car cela me laisse du temps pour réfléchir à la question. Un contrat à court-terme serait idéal pour nous mais, pour l’instant, je n'ai fait aucune démarche et je n'en ai pas parlé avec lui directement. Le 1er janvier sera une date vitale pour nous. Nous aurons alors sept jours pour nous décider en ce qui concerne le recrutement d’un attaquant.» Pour quelles raisons un tel empressement en début d’année ? Tout simplement car l’Alsacien sait qu’il devra composer sans deux de ses joueurs offensifs, Marouane Chamakh et Gervinho, pour cause de Coupe d’Afrique des Nations.

    Henry a encore de beaux restes

    Un lourd handicap, d’autant plus que le secteur offensif des Gunners n’est pas très fourni vu la méforme persistante d’Andreï Arshavine et le rôle fantôme joué par Chu-Young Park depuis son arrivée en août dernier. Du coup, la probabilité de voir revenir Thierry Henry à Arsenal prend forme, avec un possible scénario idéal qui consisterait à voir le Français s’engager pour une courte pige d’un trimestre maximum, le premier de l’année. Il faut dire que malgré ses 34 ans, l’attaquant tricolore a démontré, lors de la saison qui vient de s’écouler aux Etats-Unis, qu’il possédait encore de beaux restes. Ainsi, avec ses 14 buts en 26 matches disputés sous le maillot des Red Bulls, le tout assorti de cinq passes décisives, Henry a terminé 3e meilleur buteur de MLS et a été désigné dans l’équipe-type du championnat US. Autant dire qu’il ne dépareillerait pas trop au soutien d’un Robin Van Persie au top depuis le début de la saison. Et l’attachement du Frenchy au club londonien demeure extrêmement fort, comme l’avait démontré ses larmes versées lors de l’inauguration de «sa» statue à l’entrée de l’Emirates Stadium (voir vidéo ci-dessous). Un magnifique hommage qui ne serait rien, certainement, en comparaison à celui qu’il pourrait recevoir de la part des fans si d’aventure il devait reporter le maillot des Gunners…   

     


    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :