• Deux bus israéliens attaqués près de la frontière égyptienne

    Des hommes armés ont attaqué deux bus transportant des militaires près de la ville d'Eilat et des tirs de mortier ont retenti de la frontière égyptienne. Une fusillade entre policiers et membres du commando aurait fait plusieurs morts.

    Une grande confusion règne dans le sud d'Israël, cible jeudi d'une vague d'attentats. Un commando d'hommes armés ont attaqué deux véhicules près d'Eilat, des bombes placées en bord de route ont visé des soldats qui patrouillaient le long de la frontière avec l'Egypte et des tirs de mortier ont également été lancés du côté égyptien. Selon les médias hébreux, plusieurs personnes ont été tuées dans des échanges de tirs entre la police israélienne et les auteurs d'attaques. La situation et la chronologie de ces attentats sont pour le moment confuses.

    La première attaque a eu lieu sur la route de Beer Sheva à Eilat près de la ville de Netafim et de la frontière égyptienne. Les occupants d'une voiture ont ouvert le feu sur un bus, qui transportait des soldats qui revenaient de leurs bases, selon le quotidien Haaretz. Le bus a été attaqué sur une route en plein désert à 30km au nord de la station balnéaire d'Eilat, sur la mer Rouge. Onze personnes ont été blessées. Peu après, la police israélienne, qui s'était lancée à la poursuite des assaillants, les a rattrapés et a ouvert le feu. Plusieurs personnes ont été tuées dans cette fusillade. Deux des morts feraient partie du commando armé.

    Un deuxième véhicule aurait aussi été visé. Cinq personnes seraient gravement blessées. On ne sait pas encore si cette attaque a été conduite par le même commando.

    Un troisième incident s'est produit le long de la frontière égyptienne. Des soldats qui patrouillaient ont été visés par une série de bombes placées le long de la route. Des tirs de mortier ont également été lancés du côté égyptien.

    La radio militaire israélienne a fait état d'un quatrième attentat une explosion à Beersheva avant de se rétracter et de corriger l'information.

    LeFigaro


    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :