• Brad Pitt en vente sur eBay

    Des enchères qui font rêver, Greenpeace répond à François Hollande et Facebook s'insurge enfin contre le viol. Chaque jour, le meilleur (et le pire) du web...

    Ce n'est pas un canular! Inutile de vous pincez, vous ne rêvez pas! Sur le célèbre site de vente en ligne EBay, on peut désormais s'offrir quelques heures avec Brad Pitt!

    Il ne reste qu'une semaine pour profiter de cette offre... Si la star US n'a pas trouvé acquéreur au 16 novembre, les enchères tomberont à l'eau! A la clef pour l'acheteur: une rencontre privée en Louisiane avec la beauté hollywoodienne, deux NUITS à l'hôtel Hyatt pour deux personnes, un repas Digne d'un Relais Château préparé par des chefs d'exception, et une entrée pour le 10ème gala de l'association "Make it right" prévu en mars...

    Car, ne rêvons pas trop tout de même, c'est pour la bonne cause que Brad donne de sa personne. Le but de l'opération est de récolter des fonds pour les sinistrés de la Nouvelle-Orléans, "Make it right" oeuvrant dans la reconstruction des maisons détruites par l'ouragan Katrina en 2005.

    Mais attention, les intéressés sans le sou vont devoir se cotiser. La mise à prix est de 10 000 dollars, soit environ 7 200 euros. Et gageons que le prix de vente final les dépassera largement...

    Greenpeace répond à François Hollande

    L'organisation écolo, contrariée par les propos du candidat PS à la présidentielle tenus au 20H de France 2 lundi, a décidé de lui envoyer un message. Rappelons que François Hollande s'est engagé ce soir-là "à préserver la construction d'un EPR" (réacteur nucléaire de 3ème génération) à Flamanville. Une sortie qui a donné lieu à un Bras de fer socialistes-verts, toujours d'actualité.

    Sur son site, Greenpeace, fervent militant d'un démantèlement du nucléaire en France, a donc posté une vidéo à l'attention de Hollande. Il "avait démarré sa campagne avec un clip composé d’une série de chiffres exposant la situation de la France, et un slogan: Nous avons un avenir à changer, Greenpeace lui envoie aujourd’hui un message personnalisé" est-il écrit.

    La parodie est baptisée "François Hollande et le nucléaire". Durant 1 minute, Greenpeace sort des chiffres (accablants) pour l'élu corrézien. "2/3 des Français vivent dans un rayon de moins de 75Km d'un réacteur nucléaire... Leçon n°1 de Fukushima: le nucléaire sûr n'existe pas... Les centrales françaises, c'est + de 750 incidents par an... D'ici 2020, + de 600 000 emplois pourraient être créés en France dans les renouvelables... Sortir du nucléaire coûterait 410 milliards d'euros d'ici à 2031. Maintenir le nucléaire coûterait 470 milliards... 8 sympathisants PS sur 10 souhaitent la sortie du nucléaire, comme 77% des Français, comme l'Italie, l'Allemagne, l'Espagne, la Suisse"... etc.

    "François Hollande, changez l'avenir. Sortez du nucléaire" conclut Greepeace, qui, en s'invitant ainsi dans le débat et dans la bataille de chiffres, espère être entendu.

    Facebook s'insurge enfin contre le viol

    Deux longs mois et une pétition recueillant 186 000 signatures auront été nécessaires pour faire plier le réseau social aux 500 milliards d'abonnés. Facebook s'est enfin engagé à supprimer ses pages célébrant et encourageant le viol.

    Tout a commencé en août dernier, quand des milliers d'utilisateurs ont demandé le retrait du compte pro-viol intitulé "Tu sais qu'elle en a très envie quand tu dois lui courir après dans la rue". La réaction de Facebook, qui avait mis en avant l'aspect "humoristique" du contenu, en avait choqué plus d'un. Le site de pétition en ligne GoPetition s'était alors emparé de l'affaire et avait recueilli 6 000 signatures en faveur de la suppression de cette page... En vain!

    Change.org, autre site de "e-pétition", mais américain cette fois-ci, a pris le relais en lançant une vaste campagne sur Twitter. Très suivie, elle a permis de recueillir les 186 000 soutiens qui font céder le site de Zuckerberg aujourd'hui. Les pages incriminées sont désormais inaccessibles et Facebook assure avoir modifié ses conditions d'utilisation, rendant autrement plus efficace l'outil de dénonciation des pages calomnieuses.

    (Géraldine Lefait/DioraNews) voila.fr

    brad ; pitt ; angelina ; jolie ; enchères ; ebay ; vente ; achat ; make ; it ; right ; louisiane ; orleans ; humanitaire ; association ; greenpeace ; francois ; hollande ; clip ; campagne ; nucléaire ; parodie ; video ; facebook ; réseau ; social ; twitter ; viol ; change ; org ; petition ; flamanville ; epr


    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :